17 juin 2014

De la petite boucle à la grande foire!

la-grande-foire-des-dattesHier en fin d'après-midi, j'ai fait ma marche rituelle qui consiste en une petite boucle quotidienne de cinq kilomètres en moyenne dans les artères de la ville. C'est en passant par l'avenue Hassan II que j'ai marqué une halte devant la vitrine de la librairie Nouvelle de Madame Alaoui. Le livre d'Odette du Puigaudeau "La grande foire des dattes" m'a tout de suite signalé sa présence par son titre, par  l'illustration de sa couverture et par le nom de l'auteure que je connaissais déjà pour avoir savouré son fameux "Tagant". Ma connaissance de cette femme hors du commun avait été consolidée par la lecture de l'excellente biographie rédigée par Monique Vérité "Odette du Puigaudeau, une bretonne au désert", rééditée chez Payot en 2001. Autant vous dire que je me le suis procuré les yeux fermés! De retour à la maison et après la douche, je me suis plongé dans sa lecture...Et là, cerise sur le gâteau: ce livre comporte une riche iconographie (pas moins de 94 photos en noir et blanc) datant du premier voyage en 1934 dans le désert d'Odette du Puigaudeau et de son amie Marion Sénones.

 

deserrance0006

 

dattes1

 

dattes2

 

dattes3

 

dattes4

 


24 novembre 2009

Un week end à Ourthane (suite)

Après un réveil matinal et un petit déjeuner copieux (délicieux miel de caroubier !) la randonnée a commencé. De petits groupes se sont formés et chacun  a pu évoluer  à sa guise et à son propre rythme. Arrêts fréquents pour discuter botanique, géologie, ornithologie ou tout bonnement  photographie...ou encore pour visiter les grottes  qui jalonnent fréquemment le parcours. Avant de traverser le gué de la rivière qui permet de rejoindre une autre vallée, nous avons pique niqué. Quand nous avons repris notre randonnée, nous avons agrémenté notre dessert en cueillant les savoureux fruits des arbousiers!

P1180007 P1180008 P1180009

P1180015

P1180016 P1180019 P1180031

P1180029

P1180044 photogroupe2 photogroupe4

photogroupe5

P1180038 P1180041 P1180040

P1180035

P1180051 P1180053 P1180054

P1180055 P1180056 P1180069

sasnou_bakhannou

P1180067 P1180070 P1180072

P1180073 P1180105 P1180125

P1180122  P1180109  P1180112

P1180138

Cliquez sur chaque image pour la voir en grand

Posté par photoeil à 13:41 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 novembre 2009

Un week end à Ourthane I

Le vendredi 6 novembre était férié. Une aubaine pour allonger le week end et partir un peu en vadrouille. En raison de la pluie, nous avons délaissé le Rif pour le moyen Atlas. Nous avons opté pour Ourthane, histoire de revoir un peu nos amis. Pendant tout le séjour, le beau temps était propice à la randonnée. Toute la journée du samedi a été réservée pour crapaüter d'une crête à l'autre...Mais nous n'étions pas les seuls ! Le vendredi dans l'après midi, juste après notre arrivée, un groupe composé de 23 personnes a débarqué au gîte.  Pour les accueillir, on avait dressé la tente et les tapis berbères.

tente2

tente1

Ce groupe fort sympathique est constitué des membres de l'association Maroc Nature et Culture, une ONG active depuis le 28 octobre 1998.
Pour ce qui nous concerne, nous avons élu refuge dans la remorque qui trône dans un écrin de verdure, agrémenté de vigne grimpante et de passiflore!

P1170972

A gauche de cette caravane, se trouve un atelier avec dans un coin un tableau rescapé de je ne sais quelle guerre scolaire et qui indique la pluviométrie enregistrée tout le long de l'année dans le secteur :

pluviom_trie

Non loin de là, Rex, comme à son habitude, monte la garde! Disons plutôt que les deux taches blanches au niveau de ses yeux sont parfaites pour donner le change!

chien_g_te

P1170975Après la traditionnelle cérémonie du thé, le soleil commençait à décliner. Je suis sorti à ce moment-là jeter un petit coup d'oeil à l'extérieur et profiter de la lumière du couchant qui baignait les alentours immédiats du gîte qui se distinguent par la présence de quelques trembles majestueux!

Chez les voisins d'en face, un mulet était attaché à proximité de sacs bleus et de bottes de pailles couvertes d'un large plastique.

P1170973

En regardant du côté de l'allée plantée de figuiers de barbarie, j'ai constaté que les mêmes sacs servaient à renforcer la palissade d'une maison. Pour moi, c'était incontestablement le clou de la soirée au sens esthétique du terme:

s10

s9 s5 s6

s2

s8 s3 s4

Cliquez sur chaque image pour la voir en grand

Après une telle  moisson lumineuse, je suis retourné au gîte. Mouna et son équipe s'affairaient du côté des cuisines pour allumer le feu et faire cuire les tagines d'agneau aux cardons sauvages...

Mouna P1170993 P1170995

P1170997En attendant le dîner, nous avons eu droit, tout en profitant d'un bon feu de cheminée,  à un diaporama consacré aux visages et paysages de l'Atlas concocté par Houssa le maître des lieux! Après cette première projection, c'était à Zineb, la présidente de l'association de prendre la relève pour visualiser des images réalisées durant des randonnées effectuées par le groupe dans différentes régions du Maroc!

Après le dîner, nous avons fixé le parcours de la randonnée collective du samedi. Mais comme c'est un autre jour, la suite sera donnée dans un prochain billet!...

 

 


01 octobre 2009

Balade photographique dans le monde du travail

Le numéro 9 du web magazine Purpose vient de sortir. Il est consacré au monde du travail. L'argumentaire de ce numéro est le suivant :  

 Dans toute société le travail est un sujet de préoccupation majeur. Il occupe une place prépondérante dans la vie d’un homme, il en détermine en partie l’identité, il en structure l'existence.

Bien que le travail soit un lien social reconnu universellement, souvent nos différentes professions nous séparent. Lorsque quelqu’un nous parle de son travail, de ses difficultés ou de son plaisir à travailler, nous avons du mal à le comprendre et à partager son vécu si nous n’exerçons pas le même travail que lui. Absorbés par nos occupations professionnelles, nous connaissons mal le travail des "autres" et nous nous interrogeons peu.

 Pour sortir de cette indifférence, les témoignages des photographes, des cinéastes, des artistes, des poètes ou des écrivains sont nécessaires.  

Les séries photographiques présentées dans le neuvième numéro de purpose nous plongent dans l’univers du travail d’hier et d’aujourd’hui. Elles nous ouvrent les portes des bureaux, des usines, des entreprises, des hôpitaux, nous montrent les coulisses des magasins, des supermarchés… qui d’habitude sont des lieux privés et inaccessibles. Les photographies nous permettent de voir qu’au gré des évolutions technologiques et économiques, les formes du travail changent, que de nouvelles conditions modifient notre rapport au travail : gestes et postures s’adaptent aux nouveaux équipements et aux nouvelles machines.

 Attentifs au monde du travail, les photographes essaient d’en comprendre le fonctionnement : ils sont fascinés par la répétition des gestes ou par la figure du travailleur, certains s’intéressent plus à l’environnement, d’autres donnent du travail une image plus critique.  

La profusion d’images publicitaires, de recettes pour vivre mieux, d’images au service de la communication, participe à une frustration quotidienne. Travailler plus pour gagner plus pour consommer plus ? Faire tourner l'économie au profit de qui ? S'interroger sur le sens de notre travail revient à s'interroger sur le sens de notre existence…

 Photographier le monde du travail est essentiel : cela nous aide à comprendre que travailler ne signifie pas seulement gagner de l’argent. Derrière chaque travail il y a des hommes, il y a un monde fait de relations et de sentiments : l’amitié, la haine, le respect, la soumission, la solidarité, l’ennui, le stress, le bonheur, le courage, la peine…  

Photographier le monde du travail, c'est lui rendre hommage, s’opposer à sa déshumanisation, sa dévalorisation, et lutter contre l’instrumentalisation des individus.

 

Purpose_9

Pour feuilleter ce magazine, cliquez sur l'image une première fois,

et une fois sur la page d'accueil du webmag, recliquez


La liste des photographes qui ont participé à ce numéro est:

Robert Doisneau  Travailleurs
        Maurice Broomfield  Industry
        Lee Friedlander  At Work
        Brian Ulrich  Copia
        Nigel Shafran  Supermarket checkouts / Supermarket portraits
        David Moore  Office
        Darin Mickey  Stuff I Gotta Remember Not to Forget
        Emmanuelle Léonard  Les Travailleurs
        Barbara Pellerin  Barentin, 76, rue Auguste Badin
        Anne Favret & Patrick Manez  Chambre avec vues
        Thomas Kneubühler  Absence
        Gérard Dalla Santa  Gestes
        David Mozziconacci  Nyc (Not Yet Completed) - Récupération
        Henk Wildschut  Shelters
      Raphaël Dallaporta & Ondine Millot

 

La musique qui accompagne les images est de :

musique de / music by Eric Cordier, Jim Meneses,
        Alva Noto, Francesco Cavaliere, David Smith

 

 





 

 

Posté par photoeil à 20:29 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 septembre 2009

Le mouvement du vacancier

Je passerai sur la terre m'extasiant

du bleuissement de ma stupeur


Inconséquent


Le doigts enchevêtrés dans maintes sinuosités

sans ciel

ni

terre je ferai la lecture de ce lieu

azuré

résolu à ne me préoccuper de rien d'autre

que d'un appel

Bleu d'endroit, poème de Salah Boussrif, Sur les traces d'un ciel.

maniv0010
Cliquez sur cette petite manivelle marine pour la voir en grand


10 juin 2009

Fort heureusement...

...les paysages ne sont pas des codes-barres...

maniv0014

maniv0015
Cliquez sur chaque image pour la voir en grand

Posté par photoeil à 12:58 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 mai 2009

Matin désert

malouma_dunyaUne voix féminine venue de Mauritanie! A découvrir et à déguster sans restrictions! J'aime particulièrement  cet album Dunya sorti en 2002 , probablement en raison de son métissage musical qui déborde les canons du répertoire traditionnel (Sur Deezer, écoutez entre autres Mahma el houb)

En cliquant sur l'image à gauche, vous pouvez en savoir davantage sur cette artiste et découvrir l'ampleur de son talent!

En tout cas, un coup de coeur pour moi!

matin_desert2

matin_desert4

matin_desert3

Posté par photoeil à 11:31 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 avril 2009

Réussite et mariage

P1120773P1120777Fin du séjour sur la côte atlantique! Nous avons  (Pierre, Célou et moi) levé l'ancre pour rejoindre les hauteurs du moyen Atlas. Tout le long des routes, à l'intérieur des terres, la nature explosait de mille couleurs à la faveur d'un printemps exceptionnel! Comme vous l'imaginez, les arrêts photos étaient nombreux!

P1120779 P1120780 P1120781

P1120784 P1120783 P1120785

saltani48 saltani47 saltani45

saltani49

En fin d'après-midi, nous sommes passés par la petite localité de Bejaad qui se caractérise sur les plans culturel et cultuel par la tenue annuelle de son célèbre moussem consacré à son saint patron : "Des siècles durant, à l'occasion du moussem annuel de Bouabid Charki, des pèlerins issus de toutes les régions du Maroc y affluent en masse. En parallèle, mausolées et mosquées s'y multiplient à vue d'œil, à tel point que chaque ruelle abrite le tombeau de tel ou tel autre fils, descendant ou proche de Bouabid Charki. Une inflation de saints qui confine parfois au burlesque. Surtout lorsque l'on sait que même Sidi Othmane, le coiffeur personnel de Bouabid Charki, dispose de son propre mausolée. Telle est Bejaâd, une ville où le sacré est omniprésent, à chaque coin de ruelle et finalement au centre de la vie de ses habitants. Mais au-delà de ce mysticisme souvent envahissant, Bejaâd est également un centre culturel important. Dès sa création, la ville de Bouabid Charki se dote en effet d'une multitude de médersas qui fournissent au Maroc quelques-uns de ses plus éminents oulémas." (Source Tel quel. Lire la suite ici )
Nous avons été tout de suite attirés par la magie d'une lumière qui n'allait pas tarder à devenir chatoyante et qui magnifiait une constellation de mausolées et de marabouts.

P1120790

P1120795

P1120788 P1120793 P1120816

P1120794

P1120813 P1120810 P1120808
P1120805 P1120807 P1120806

P1120804P1120803
Une fois que nous avons regagné l'intérieur de ce site, mon attention fut attirée par le mausolée de Lâlla Oum Saâd. Sur le mur qui en constitue l'enceinte, les femmes ont inscrit avec du henné, couche après couche, à la manière d'un palimpseste,  tout un chapelet de voeux qui tournent grosso modo autour du mariage, du succès scolaire ou de la réussite dans la vie...etc. Cela me rappelle un peu les ex-voto suspendus dans certaines chapelles. Mais pour l'occasion, je n'ai que ces ex-fotos à vous offrir!


P1120799     P1120800     P1120802
P1120801
Cliquez sur les images pour réaliser vos voeux!


Posté par photoeil à 09:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 avril 2009

Remontée au-delà du fleuve

Quand on arrive de Tnine Chtouka sur Azemmour, on passe sur l'un des ponts qui surplombe l'Oum Errabie. Jolie carte postale incontestablement! La médina suit le lit de la rivière le long de la rive gauche et rappelle un peu (en moins faste) la kasbah des Oudayas de Rabat à l'embouchure du Bou Regreg. Cela dit, dans le cas d'Azemmour, cette berge est prolongée par une forêt ce qui confère un petit aspect sauvage au paysage. Cela n'est pas pour me déplaire. Voilà en partie et sans prétention artistique les images prises  durant ce parcours.

P1120249P1120246L'eau de la rivière était chargée d'écume baveuse qui prenait et évoquait d'étranges formes accentuées par leurs ombres. Est-ce un signe de pollution ?  Ou le fait de la marrée montante ? En tout cas, cela était photographiquement du plus bel effet!

P1120245

P1120270P1120268Vu de loin, le paysage aquatique est saisissant! Vu de près, le promeneur reste souvent consterné par les objets divers qui sont jetés sur les berges sablonneuses ou encore dans la forêt qui les jouxte. Bidons, pots de peinture, chaussures en fin de course, boites de conserve, cannettes métalliques, bouteilles en verre ou en plastique...etc.

Bref, cela s'apparente à une poubelle  tenue à ciel ouvert! De toute évidence, mes concitoyens n'ont pas encore la fibre écologique. Et de ce côté-là, ce n'est pas demain l'éveil...

P1120284 P1120285 P1120286

P1120291 P1120260 P1120259

P1120241 P1120279 P1120283

P1120294

P1120295Arrivés en face du dragueur échoué, la plage se développe sur des kilomètres et des kilomètres! C'est Haouziyya. La route qui y mène est actuellement coupée pour raison de travaux. En effet, on y construit quelques horreurs en béton pour la classe fortunée avide de résidences secondaires. Adieu côte sauvage!

P1120306

Cette longue bande de sable nous emmène tout droit sur El Jadida qui n'échappe pas non plus au rouleau compresseur des réalisations touristiques de luxe...Nous avons consacré une petite visite à la cité portugaise.

P1120519

P1120517 P1120524 P1120530

P1120527

P1120532 P1120531 P1120537

P1120541 P1120538 P1120539

f1 P1120522 P1120620 P1120533

P1120544P1120542La promenade tout le long de la citadelle qui domine la mer demeure un moment privilégié pour celui qui visite El Jadida. C'est un site très apprécié par la population et par les jeunes. Les graffiti fleurissent pour mon plus grand plaisir! Mais des phénomènes d'érosion naturelle ajoutent un charme fou à ces murs. A ce jeu-là, les oeuvres du temps l'emportent haut la main sur  celles des Hommes...


P1120546

P1120523

La citadelle offre également un point de vue imprenable sur le cimetière juif tout blanc  érigé à proximité de l'océan ainsi que sur les quartiers avoisinants.

P1120547 P1120556 P1120555

P1120560 P1120564 P1120562

P1120614P1120613Flâner du côté habité de la citadelle révèle l'envers du décor! Le flâneur attentif à l'état des choses ne peut que constater impuissant et la rage au coeur le délabrement avancé des façades, des maisons, des ruelles...etc. Dommage, car cette belle vitrine touristique est bel et bien brisée.

P1120582 P1120583 P1120590

P1120579 P1120619 P1120594

P1120596            P1120597           P1120603

P1120573         P1120605        P1120607

P1120586

P1120584 P1120585 P1120587

P1120588 P1120602 P1120609

P1120610

P1120557

Cette image, à gauche, avec ses rectangles noires numérotés me rappelle que les élections arrivent au triple galop! Les partis politiques vont pouvoir laver leur linge sale! J'espère que ce sera l'occasion pour eux de se réveiller au moins une fois de leur torpeur légendaire pour s'occuper un peu de ces quartiers insalubres qui menacent ruine...




Posté par photoeil à 10:56 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 avril 2009

Quelques jours de bonheur

P1120289Les épisodes qui vont suivre seront consacrés à ces quelques jours de bonheur indicible passés en compagnie de Pierre qui est venu nous voir! Une rencontre intense et chaleureuse qui a consacré une amitié  plus que heureuse...
Pierre est arrivé le dimanche par un temps pluvieux.  Nous avons décidé de changer nos plans en fonction des aléas de la météo. Les routes du Sud étant impraticables, notre choix s'est porté sur la côte atlantique. Dès le lundi matin, nous avons illico rejoint Azemmour. Nous avons flâné dans les ruelles étroites de cette vieille cité où les dernières pluies ont fait beaucoup de ravages! Le nombre de maisons  tombées en ruine s'est incontestablement accru. Nous avons également longé le fleuve Oum Errabie jusqu'à son embouchure signalée par le
dragueur de Lalla Aycha. La petite sélection photographique qui suit est le produit de cette déambulation. Le parcours de la muraille qui ceinture la médina révèle encore et toujours un indescriptible bric-à-brac

P1120334 P1120335 P1120338
P1120340 P1120339 P1120332
P1120331

P1120507

P1120323 P1120324 P1120367
P1120326 P1120329 P1120317
P1120343 P1120342 P1120341
P1120346

P1120344 P1120382 P1120501
P1120351

P1120398A l'instar des autres cités marocaines, les vieilles ruelles d'Azemmour grouillent de vie et de jeunesse! Les enfants, garçons et filles,  courent dans tous les sens et inventent mille jeux de fortune...Leur présence enjouée ajoute une petite note vivante aux multiples fresques peintes, sur pas mal de murs et  de coins de rues, par de jeunes artistes en herbe ou signées par des artistes reconnus.

P1120493 P1120495 P1120497 P1120477

P1120373 P1120377 P1120380

P1120361

P1120362 P1120363 P1120364

P1120478

P1120352

P1120390 P1120387 P1120389

P1120393 P1120391 P1120395

P1120385

P1120401 P1120404 P1120419

Cliquez sur chaque image pour la voir en grand

P1120420

P1120412Une suite sera donnée à cette série au prochain épisode. Il y aura également les images de la remontée du fleuve et celles faites à la faveur du souk hebdomadaire qui se tient tous les mardis dans cette petite ville d'Azemmour fort attachante!

En attendant, je vous souhaite une merveilleuse semaine baignée de lumière...