25 juin 2010

Les écrits du vent

Le désert, c'est bien connu, draine du tourisme! Une arme économique à double tranchant! Par exemple, nul n'ignore les retombées négatives pour l'environnement  d'un Paris-Dakar ou de toute compétition de ce genre...

Les images qui suivent ont été réalisées avec des sacs en plastique noir abandonnés par les touristes étrangers et nationaux au détour d'une dune...Le détournement que j'en ai fait répond à un double objectif : tentative de nettoyage  d'un côté et recherche purement plastique de l'autre...

mica0002 mica0004 mica0018
mica0005 mica0008 mica0009
mica0017

mica0001 mica0013 mica20

mica0012 mica0007 mica0011

mica0003

mica0015

La vidéo qui accompagne ces images a été réalisée dans un tout autre contexte. Mais elle présente un certain nombre d'affinités avec cette série photographique qui associe détritus en plastique et paysage désertique. Cette vidéo se fonde sur  un matériau pauvre constitué de quelques longueurs d'une bande magnétique jetée à tous les vents...A l'arrivée  de cette course-poursuite,  nous assistons, sans prétention artistique,  à la mise en place d'une sorte de calligraphie hiératique qui se meut dans toutes les directions et qui demeure ipso facto ouverte à  toutes les interprétations...