13 juin 2009

Nulle part

Nulle part


quelqu'un n'a pas posé sa main sur ma nuque

aussi le manque n'a-t-il pas de visage

il est là simplement comme un toucher froid

un rappel de la parfaite solitude


maniv20016

Nulle part 2

lumière en l'oeil si crue qu'elle en casse l'oeuf

la tête est aussi ravagée par l'éclat

oh le verre pilé le clou dans la langue

la couronne d'orties autour du regard

aucune image ne lavera tout ça


maniv20017

Nulle part 3

jeté vif dans l'instant précis le coeur flambe

la tête brûle ses torchons de mémoire

une fumée prend ciel et joue au nuage

ici et là-bas s'enlacent au bout des yeux

pur mouvement pour rendre le tu au tu

maniv20018

Nulle part, poèmes de Bernard Noêl, Le Reste du voyage, P.O.L., 1997 pages 51, 71 et 75.